Formuler les objectifs

Après une belle entrée en matière et une revue de littérature bien ciblée, la formulation des objectifs devrait couronner votre introduction. Oui, oui, je vous entends d’ici: «mais j’ai déjà écrit mes objectifs, ils sont dans le projet de mémoire que j’ai remis à mon comité! Juste à copier-coller!» ou «j’ai déjà fait mes analyses/expériences, crois-tu vraiment que j’aurais fait ça sans objectifs?» Bien sûr, vous aviez des questions de recherche longtemps avant de commencer à écrire votre article. Mais êtes-vous sûr que leur formulation initiale est la plus optimale? Et réalisez-vous à quel point les objectifs vont influencer la structure des autres sections de l’article?

Vos questions de recherche initiales venaient de votre compréhension de la littérature scientifique au début du projet. Maintenant que vous écrivez votre article, si vous vous êtes vraiment donné pour composer la revue de littérature, vous devriez comprendre votre sujet d’étude bien mieux qu’avant de commencer votre collecte de données/expérience/analyse. Donc, vous comprenez mieux les implications de ce que vous avez fait et pouvez retravailler la formulation des objectifs, sous forme de questions spécifiques ou d’hypothèses à tester. Il y en a habituellement plus d’une, ou alors une question en plusieurs volets. Il faut savoir que le succès de la section Résultats dépend de la clarté des objectifs: les sous-sections devront correspondre exactement à vos questions et sous-questions si vous voulez que les Résultats soient lisibles. Ça semble évident? Si seulement! Les articles difficiles à suivre ne comprennent pas leurs propres objectifs… et n’arrivent donc pas à communiquer leurs résultats. C’était le cas de plusieurs articles que j’ai évalués (et rejetés) pour des revues scientifiques, et presque la norme dans les premiers manuscrits des étudiants, ne croyez pas que c’est rare.

Comment structurer le paragraphe des objectifs? Vous devriez avoir des questions générales dérivées de la revue de littérature, suivies de questions spécifiques auxquelles vous allez répondre dans la suite de l’article, pour conclure l’introduction. Si vous avez suivi la méthode CARS, vos objectifs généraux se présentent comme la conclusion logique de la revue de littérature. Pour les questions spécifiques découlant des objectifs, Reprenez celles que vous aviez indiquées dans votre projet initial mais assurez-vous de les reformuler de manière à ce que chacune corresponde à une des analyses que vous avez faites (ou une des expériences, j’imagine, pour ceux qui en font). Ceci est vital.
Un exemple: disons que vous étudiez le développement du langage chez les jeunes enfants, dans une perspective d’intervention. Votre revue de littérature a montré que les résultats d’un programme de stimulation du langage X sont variables, tendent à disparaître après contrôle pour l’influence du milieu familial; elle montre aussi que les enfants au tempérament difficile sont plus réceptifs à l’influence environnementale, que celle-ci soit bonne ou mauvaise. Votre objectif général est de voir si le programme X va aider davantage les enfants difficiles que les enfants au tempérament facile, après contrôle pour le milieu familial. Vos questions spécifiques seront quelque chose comme:

1) est-ce que les enfants exposés au programme X montrent un meilleur score à l’échelle de langage expressif Blabla 3, 6 et 12 mois après l’intervention, comparés à un groupe contrôle?
2) Est-ce que l’exposition au programme interagit avec le tempérament difficile pour prédire le score à l’échelle de langage expressif Blabla 3, 6 et 12 mois après l’intervention?
3) Est-ce que l’effet du programme X est encore observé après contrôle pour le statut socioéconomique de la famille et le QI des parents?

Ne vous gênez pas pour numéroter les questions. Ce n’est pas subtil, mais c’est très clair.

Après les objectifs, vos lecteurs doivent passer par la section bien plus ennuyeuse de la méthode. Concluez une belle intro par des objectifs qui leurs donneront une motivation pour passer au travers des détails techniques qui les attendent avant d’arriver aux résultats.

Pas de sources particulières pour ce billet… juste mon expérience d’une difficulté plus fréquente qu’on pourrait le croire dans la conception et la rédaction d’un article scientifique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s