Planifier la Méthode

Pour commencer l’année, j’attaque la section Méthode. Excusez le billet long, les prochains seront plus raisonnables. Promis.

On aura beau faire, la section Méthode d’un article scientifique ne sera jamais une lecture palpitante; nécessaire oui, mais pas une partie de plaisir. Pourquoi nécessaire? Selon la version puriste, la description de la méthode devrait permettre à tout lecteur de répéter l’expérience/observation/analyse. La version plus réaliste veut que la section Méthode permette de comprendre ce que vous avez fait, mais surtout d’en juger la pertinence : les évaluateurs scientifiques (et les éventuels autres lecteurs) doivent décider si les actions que vous avez posées supportent vos résultats, votre interprétation, et la possibilité de généraliser les résultats. Ayez une petite pensée pour les évaluateurs retenus par la revue à laquelle vous voudrez soumettre l’article en écrivant votre Méthode…

La première décision à prendre est quand, dans tout le processus de création de l’article, écrire la Méthode. Plusieurs personnes aiment l’écrire en premier, j’imagine que c’est pour voir l’article progresser rapidement avant de s’user le cerveau sur l’Introduction. Vous pouvez en effet écrire la Méthode avant tout le reste… mais il y a des inconvénients à considérer.

La section Méthode n’est pas une parenthèse entre l’intro et les résultats: elle fait partie de la structure narrative de l’article. C’est comme pour la revue de littérature, vous ne pourrez pas décrire tous les menus détails de votre travail de recherche, vous devrez faire des choix. Bien sûr, vous devrez décrire les participants, les phénomènes observés ou construits mesurés, la description des procédures et instruments; mais quel degré de précision devez-vous atteindre? Vous devez indiquer seulement ce qui est nécessaire pour comprendre comment la méthode sert les objectifs. Par exemple, pour des sujets humains, est-ce nécessaire de décrire toutes les caractéristiques sociodémographiques ou le sexe et l’âge moyen suffiront-ils? Ça dépend de la question. Devez-vous décrire chaque transformation de variable? Ça dépend encore du contexte, si c’est une procédure de routine qu’il suffit de mentionner ou quelque chose qui pourrait affecter l’interprétation des résultats. Conclusion: c’est dans votre intérêt d’avoir déterminé la structure narrative et formulé les objectifs avant d’écrire la section Méthode.

De plus, considérez que les objectifs aident à structurer la section Méthode. Traditionnellement, la Méthode apparaît (dans les articles de sciences sociales, biologiques ou médicales du moins) dans cet ordre:

  • Échantillon
  • Instruments de mesure
  • Procédure
  • Analyses (si vos analyses sont complexes, mieux vaut les décrire avant d’en arriver à la section Résultats)

À l’intérieur de chaque sous-section, c’est à vous de décider de l’ordre de présentation des divers éléments. Si vos objectifs comportent plusieurs sous-questions qui réfèrent à des éléments méthodologiques différents (différents sous-échantillons, différentes analyses, etc.), présentez les divers éléments dans l’ordre des questions. Ceci est particulièrement important pour la section décrivant les analyses si vous devez en inclure une: rappelez les questions et nommez chaque analyse nécessaire pour y répondre. Je reviendrai là-dessus en détail dans quelques semaines.

Il se peut que le format de la revue vous force à faire des choix difficiles dans ce que vous pourrez inclure dans la section Méthode. Si la limite de mots permise est ridiculement basse, c’est raisonnable de couper dans la métho plutôt que dans le contexte théorique, les résultats et la discussion. C’est alors encore plus important d’avoir le plan de l’article complet en tête pour pouvoir choisir judicieusement le peu qui va rester dans la section Méthode «officielle» et ce qui sera relégué à un supplément que moins de gens liront.

Alors, simple à écrire, la section Méthode? Plus facile que le reste de l’article, certainement, mais pas si simple. Permettez-moi de me répéter: la méthode doit servir les objectifs, il ne faut jamais concevoir l’article comme si c’était l’inverse. Votre but est de permettre au lecteur de comprendre comment vous avez atteint vos objectifs de recherche, ni plus, ni moins. Alors avant d’écrire la section Méthode, je vous recommande fortement d’avoir au moins au plan détaillé de l’intro et des objectifs très proches de leur formulation finale. À moins, bien sûr, que vous ne brûliez d’envie de réécrire la Méthode une deuxième fois…

Sources pour ce billet:

Schimel, J. (2012). Writing Science: How to Write Papers That Get Cited and Proposals That Get Funded. Oxford, UK: Oxford University Press.

Silvia, P. J., (2015). Write it up! Practical Strategies for Writing and Publishing Journal Articles. Washington DC: American Psychological Association.

Advertisements

Une réflexion sur “Planifier la Méthode

  1. Ping : Méthode: Méthode ou Résultats? – La Plume scientifique

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s