Temps de verbe dans les articles scientifiques

J’ai de petites nuances à apporter à ce que j’ai écrit sur les temps de verbe dans le chapitre 4 de mon livre. Les principes de base que j’ai énoncés restent vrais, en anglais comme en français. Je vous les rappelle brièvement ici :

  • On utilise le présent pour décrire le savoir établi (La bactérie difficile cause de nombreuses infections nosocomiales.)
  • On utilise le présent pour les démonstrations (La figure 2 présente le modèle de transmission de la bactérie difficile.)
  • On utilise le passé pour décrire nos résultats (Le nombre d’infections a diminué significativement après l’intervention.)
  • On utilise le passé pour les attributions (Hall et O’Toole (1935) ont découvert la bactérie difficile.)

J’ai remarqué que certains des étudiants de mon labo ont pris ces principes un peu trop à cœur, alors voici quelques nuances. D’abord, dans l’Introduction, le passé est parfois approprié pour décrire le savoir établi lorsque vous racontez comment le savoir a été établi. Il faut alors traiter la phrase comme une attribution :

Les premières études génétiques ont été menées avant la découverte de la structure de l’ADN.

Darwin a publié The Origins of Species en 1859.

Dans une narration, vous pourriez décider d’écrire «En 1859, Darwin publie The Origins of Species». C’est un peu littéraire pour mon goût mais à vous de voir.

Parfois, le présent et le passé doivent se combiner dans la même phrase :

Watson et Crick ont découvert (attribution) que l’ADN prend (savoir établi) la forme d’une double hélice.

Ensuite, dans la Méthode, vous devrez jongler entre le présent pour décrire les méthodes établies et le passé pour relater votre usage des méthodes :

La Situation étrange comporte des séquences de séparation de la dyade mère/enfant.

Nous avons inclus la Situation étrange dans le protocole de la visite à 12 mois.

Les démonstrations se trouvent le plus souvent dans la section Résultats, qui contient son lot de phrases dans lesquelles le passé et le présent se combinent :

Le tableau 1 montre (démonstration) que x est associé (nouveau résultat) à y.

Même dans la Discussion, vous devez continuer à référer à vos propres résultats au passé. Quand un autre scientifique les citera dans sa revue de littérature, ce sera alors au présent.

Bref, les principes de base s’appliquent dans la majorité des cas, mais ne remplaceront jamais votre jugement!

Dans le livre, j’ai inclus des tableaux pour indiquer quel temps passé et quel temps présent utiliser dans quelles circonstances. En français, le bon vieux temps présent et le passé composé font presque toujours l’affaire. Vous pouvez toujours choisir le passé simple, mais je préfère encore réserver ce dernier à la littérature romanesque. L’important est de faire un choix et de vous y tenir.

Source pour ce billet:

Day, Robert A., Scientific English: A Guide for Scientists and Other Professionnals, Second Edition, Phoenix, Oryx Press, 1995.

 

Advertisements

Une réflexion sur “Temps de verbe dans les articles scientifiques

  1. Ping : Anglais scientifique: la conjugaison au «simple present» – La Plume Scientifique

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s