Avez-vous pensé aux remerciements?

Les remerciements n’apportent rien au contenu scientifique de l’article mais ce n’est pas une raison pour les négliger. Vous devez d’abord en comprendre la fonction. Ce que vous écrirez sous le titre « Remerciements » ou « Acknowledgments » de votre article ne ressemblera sans doute pas aux remerciements que vous inclurez dans votre thèse, mémoire ou essai parce que les deux sections ne s’adressent pas aux mêmes personnes.

Dans un article scientifique, les remerciements visent d’abord à informer les lecteurs (ceux qui se donnent la peine de lire les remerciements…) des sources de financement et autres formes d’aide que vous et votre équipe avez reçues. Vous devez d’abord remercier les organismes subventionnaires qui soutiennent le laboratoire ou groupe de recherche de votre directeur. Si les subventions ont des numéros d’identification, il faut les donner. Quand on lit leurs règles, les organismes subventionnaires ne plaisantent pas: vous les mentionnez ou vous perdez leur soutien. Je ne sais pas si ça arrive vraiment, mais je ne veux pas le savoir! Les mêmes règles s’appliquent aux bourses. Bref, le premier objectif des remerciements est la transparence sur les sources de financements. Tout conflit d’intérêt y sera donc signalé à moins qu’il n’y ait une section spéciale dédiée.

C’est aussi dans la section « remerciements » de votre article scientifique que vous mentionnerez l’aide technique que vous avez reçue: aide statistique, relecture, prêt de matériel, assistance dans la réalisation des expériences… Vous remercierez les personnes qui vous ont sauvé la vie en cours de route par leur nom, bien que Day et Gastel (2011) suggèrent d’obtenir leur permission. Après tout, vous leur attribuez une partie de la responsabilité de l’article. Certaines d’entre elles s’attendaient peut-être à faire partie des auteurs plutôt que de se voir confinées aux remerciements. Mieux vaut faire face aux complications diplomatiques avant la soumission de l’article! À l’opposé, certaines des personnes qui vous ont aidé peuvent décider de ne pas endosser vos conclusions et refuser d’être nommées.

Vous pouvez enfin remercier les participants à vos expériences s’il y en a, c’est de bon goût. Certains vont jusqu’à remercier les réviseurs scientifiques! Toutefois, les effusions et autres déclarations d’amour n’ont pas leur place dans l’article scientifique; gardez-les pour votre thèse.

Tout écrit scientifique, y compris votre thèse, doit faire preuve de transparence sur le financement. Votre mémoire ou thèse est toutefois une œuvre bien plus personnelle qu’un article scientifique alors allez-y: faites pleurer vos parents, votre douce moitié et vos amis en les remerciant! Vous pouvez même proclamer votre gratitude pour votre animal de compagnie si ça vous chante. N’oubliez pas de trouver quelques mots gentils à écrire sur votre directeur et sur le personnel de recherche.

Enfin, vous pouvez précéder votre thèse ou mémoire d’une dédicace, réservée aux personnes qui vous ont le plus soutenu durant votre programme d’études. Ça les touchera profondément et ils ne l’oublieront jamais.

Sources pour ce billet:

Day, R. et Gastel, B. (2011). How to Write and Publish a Scientific Paper, Seventh Edition, Santa Barbara, CA: Greenwood.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s