L’arc narratif de la discussion

D’après mon expérience, il n’y a qu’une seule manière de réussir la section Discussion d’un article scientifique: travailler comme un défoncé sur l’introduction de l’article. Il y a au moins trois raisons à cela:

1) L’introduction place le problème spécifique dont traite l’article dans le contexte global du domaine de recherche. Si vous n’avez pas mijoté une belle synthèse de la littérature qui apporte un éclairage original sur le contexte théorique en plus de justifier vos questions de recherche, vous n’aurez rien à dire dans la Discussion. Vous allez juste répéter vos résultats avec moins de chiffres et plus de mots.

2) La discussion est, ou du moins contient, la résolution de l’arc narratif de l’article (la structure ouverture-action-résolution définie par J. Schimel). Autrement dit, ce n’est pas l’endroit pour aborder de nouveaux aspects du contexte théorique. Si, en cours d’écriture, vous avez fait de nouvelles lectures ou eu de nouvelles idées pour enrichir le cadre théorique de votre question, il faut aller retravailler l’intro.

3) Si vous avez réussi une synthèse exemplaire, vous maîtrisez la littérature pertinente comme jamais. Vous êtes alors en bonne position pour comprendre comment la littérature scientifique éclaire vos résultats, et vice versa.

L’arc narratif de la discussion s’ouvre avec le rappel du pourquoi de l’article, les questions, et du comment de l’article, les résultats des analyses. C’est une ouverture étroite, raison pour laquelle on compare souvent la Discussion à un entonnoir inversé. Mais comment définir l’action de l’arc narratif? Dans la mine d’or de son livre, Schimel distingue trois matériaux de base des écrits scientifiques classiques.

1) les données, qui sont les résultats proprement dit de (par exemple, les chiffres que votre logiciel de statistique a recrachés);

2) les inférences, c’est-à-dire l’interprétation des résultats sans référer au contexte théorique (par exemple, interpréter les intervalles de confiance d’un paramètre pour juger si ce dernier est significatif);

3) les interprétations, autrement dit tout le travail à faire pour donner un sens aux inférences dans le contexte théorique choisi.

L’action de la Discussion comprend donc les interprétations. Les inférences et les données appartiennent à la section Résultats. L’action peut contenir plusieurs petits arcs narratifs selon le nombre et la complexité de vos questions. N’hésitez pas à les séparer par des sous-titres pour guider le lecteur. Si la revue dans laquelle vous voulez publier interdit sottement les sous-titres dans la Discussion, vous avez besoin d’une structure ouverture-action-résolution encore plus forte.

La résolution de la Discussion est aussi celle de l’article. Elle doit résumer les implications pratiques et théoriques des résultats, si modestes soient-elles. Comme le dit Schimel, la résolution nous ramène au point de départ, puis un peu plus loin: elle nous montre comment le contexte théorique du départ a changé à la suite de notre travail. La résolution pointe vers un nouveau point de départ, devenant hypothétiquement l’ouverture d’un prochain article. Et la boucle est bouclée.

Alors, vous devez attaquer la rédaction de votre Discussion? Maintenant serait un bon moment pour aller relire et réviser votre Introduction.

Sources pour ce billet:

Forget-Dubois, N. (2016). Écrire un article scientifique: guide de rédaction dans la langue de Darwin. Québec, Canada: Presses de l’Université Laval (Eh bien oui, je m’auto-cite! Je parle de la manière de réaliser une synthèse dans le chapitre 3).

Schimel, J. (2012). Writing Science: How to Write Papers That Get Cited and Proposals That Get Funded. Oxford, UK: Oxford University Press.

 

Advertisements

Une réflexion sur “L’arc narratif de la discussion

  1. Ping : Le graphique de l’arc narratif de la discussion

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s