Choisir ses mots dans un écrit scientifique

Dans un écrit scientifique, nous visons la précision. Mais quel degré de précision? Même parmi les scientifiques de votre domaine d’étude, il y a plusieurs audiences représentées par différentes revues savantes. Il y a d’abord les revues pointues, dont les articles se restreignent à explorer un sous-domaine spécifique d’une discipline. Ces articles s’adressent aux spécialistes, qui connaissent les théories du sous-domaine, les méthodes et le vocabulaire assorti. Pour publier dans ces revues, la précision du vocabulaire est primordiale et vous n’avez pas besoin de définir les termes techniques. Le jargon technique du domaine y est bienvenu, même requis. Des exemples de ce type de revues savantes traiteraient exclusivement d’archéologie australienne ou de la biologie des os.

Continuer la lecture de « Choisir ses mots dans un écrit scientifique »

Advertisements

Un «blizzard de détails» dans la section résultats

p1030785_editedPendant que je soigne un gros rhume, je vous réfère à cet excellent billet du blogue de BMJ. Ça ne s’applique pas seulement aux résultats cliniques!

Faux ami: opportunité

En rédaction, un faux ami n’est pas quelqu’un qui vous pique vos idées mais un mot d’une autre langue qui ressemble beaucoup à un mot français, mais dont le sens est différent. Les faux amis peuvent être très amusants : une ancienne camarade à moi a appris à ses dépens qu’«embarazada» en espagnol ne veut pas dire être embarrassée ou gênée, mais être enceinte. Il y a toutefois un faux ami anglais que je ne peux plus voir en peinture, c’est «opportunité».

Continuer la lecture de « Faux ami: opportunité »