Anglais scientifique: Les règles, le style et l’apostrophe

En principe, c’est simple. L’apostrophe anglaise a deux usages, indiquer la possession et marquer la contraction. Réglons tout de suite le cas de la contraction: en langage familier, it is devient it’s, I would devient I’d, I cannot devient I can’t, etc. Les écrits scientifiques s’écrivent habituellement dans une langue trop formelle pour les contractions alors à moins d’avoir une rare maîtrise du style, mieux vaut les éviter. Continuer la lecture de « Anglais scientifique: Les règles, le style et l’apostrophe »

Advertisements

Le Québec, l’Algérie et l’anglais scientifique

Mille mercis à l’Université Saad Dahlab de Blida qui m’a donné l’occasion de participer à son atelier sur la lecture et l’écriture d’articles scientifiques en anglais! Ce fut très éclairant de constater que des étudiants d’horizons différents, les Québécois que je côtoie tous les jours et les Algériens que je rencontrais pour la première fois, rencontrent les mêmes difficultés lorsqu’il s’agit d’écrire un article scientifique dans une langue qui n’est pas la leur. Les Québécois sont sans doute plus exposés à la culture américaine, mais cet anglais prépare bien mal à la tâche d’écrire un texte technique à un niveau professionnel. Au fond, tout le problème est là; la formation universitaire habituelle néglige un aspect crucial du développement des connaissances scientifiques, la communication des résultats de recherche.

Continuer la lecture de « Le Québec, l’Algérie et l’anglais scientifique »

À quoi ressemble un contact avec un journal prédateur?

Je ne sais pas si cet exemple de sollicitation d’un article par un journal prédateur est représentatif… mais en dehors du vocabulaire dramatique, notez les signaux d’alerte: la promesse de publier n’importe quoi et surtout, en moins d’un mois. Aucun signe de révision par les pairs évidemment, parce que cette étape essentielle de la publication scientifique demande des semaines, voire des mois. Rappelez-vous, la publication scientifique n’est jamais rapide!