À méditer: s’arrêter d’écrire pour mieux écrire

The next time you’re working hard on a creative project or work assignment that requires intense focus and creative chops, try taking a five-minute daydreaming break every hour or so, and see how it affects your ideas and thinking. During this break, engage in a simple activity that will allow your mind to wander, like walking, doodling, or cleaning. Consider this your creative incubation period and see if you feel a renewed sense of creative energy when you get back to work.

Scott Barry Kaufman and Carolyn Gregoire, Wired to Create: Unraveling the Mysteries of the Creative Mind

Traiter l’écriture d’un article scientifique ou d’une thèse comme une entreprise de création nous permet de profiter de ce  que les spécialistes des neurosciences savent de la créativité et des comportements qui stimulent celle-ci.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s