Anglais scientifique: Les règles, le style et l’apostrophe

En principe, c’est simple. L’apostrophe anglaise a deux usages, indiquer la possession et marquer la contraction. Réglons tout de suite le cas de la contraction: en langage familier, it is devient it’s, I would devient I’d, I cannot devient I can’t, etc. Les écrits scientifiques s’écrivent habituellement dans une langue trop formelle pour les contractions alors à moins d’avoir une rare maîtrise du style, mieux vaut les éviter. Continuer la lecture de « Anglais scientifique: Les règles, le style et l’apostrophe »

Advertisements