L’arc narratif de l’introduction

Si vous n’avez reçu qu’un seul conseil sur la manière de structurer l’introduction d’un écrit scientifique, c’est sans doute celui d’aller du général vers le particulier. La structure en entonnoir est efficace, nul doute, mais pas suffisante. Quel général, vers quel particulier? Tout dépend de l’histoire que vous allez raconter à partir de vos données. Mais pour construire une histoire cohérente basée sur une argumentation serrée, vous avez besoin d’une structure plus élaborée qu’un entonnoir.

Continuer la lecture de « L’arc narratif de l’introduction »

L’histoire de l’article et ses multiples arcs narratifs

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la section Méthode commence toujours avec le contexte du déroulement de l’étude, suivi de la description des procédures de collecte de données, suivie de la description des données, pour enfin aboutir à la manière d’analyser les données? Pourquoi ne pas commencer par les analyses? Ce serait incohérent me diriez-vous. Et pourquoi ça, vous demanderais-je sur mon ton le plus fatigant ? Parce que même la section Méthode raconte une histoire avec un début, un déroulement et une fin.

Continuer la lecture de « L’histoire de l’article et ses multiples arcs narratifs »

Choisir le titre d’un article scientifique

Le choix du titre peut sembler  bien trivial en comparaison de l’écriture de l’article mais mieux vaut prendre le temps d’y réfléchir. Le titre est votre principale chance d’accrocher un lecteur (et citeur potentiel). Pensez à vos recherches documentaires: quand l’outil de recherche de la base de données vous a sorti 342 références, vous tentez de repérer celles qui correspondent exactement à votre sujet de recherche en vous fiant d’abord au titre. Première règle à suivre, donc: le titre devrait contenir les mots clés qui représentent le mieux le sujet de l’article.

Continuer la lecture de « Choisir le titre d’un article scientifique »

Planifier la discussion

Joshua Schimel, l’auteur de Writing Science, décrit la discussion comme la résolution de l’histoire que raconte l’article. Ou si vous préférez, la résolution du problème que pose l’article, que son auteur a traduit en questions de recherche. Pour clore l’article, toutefois, il ne suffit pas de répondre aux questions. L’introduction de votre article s’ouvrait sur le contexte théorique plus large du problème traité. Il vous faut maintenant boucler la boucle et retourner au contexte théorique. J’aimerais bien avoir un truc simple pour vous aider à planifier la section Discussion mais malheureusement je n’en ai pas… Votre travail, pour cette dernière section de texte, consiste à guider le lecteur de vos résultats jusqu’à leurs implications théoriques. Oui, oui, ils en ont. En gros, la discussion contient quatre étapes:

Continuer la lecture de « Planifier la discussion »

Résultats: quoi rapporter, quoi exclure?

En rédigeant un article scientifique, nous devons décider quoi y mettre, ce qui est une manière de dire qu’il faut juger quoi y omettre. Dans l’intro, impossible de résumer toute la littérature de votre discipline; dans la section Méthode, vous seriez mal avisé de rapporter le moindre petit détail de la configuration du labo ou du verbatim de recrutement des participants. Le même problème se pose dans la section Résultats: il y a plein de petits détails que vous devez omettre pour éviter de confondre le lecteur et vous concentrer sur la réponse aux questions de recherche. Toutefois, la décision est plus délicate et plus lourde de conséquences dans les Résultats.

Continuer la lecture de « Résultats: quoi rapporter, quoi exclure? »